Ateliers crea

Bauhaus Staatliches

bauhaus

A propos de Bauhaus

Qui ne connait pas le nom de Bauhaus ? Aucune école d'architecture n'a connu une telle renommée internationale. Elle est le symbole de la rationalisation mais surtout de la modernisation des formes.

Les Créations

F ondé en 1919 à Dessau, par l'architecte Walter Gropius, innovant sur tous les plans, le Bauhaus croise toutes les disciplines, intègre l'apprentissage approfondi des techniques, bouleverse les hiérarchies et balaie l'ornement en mettant un point final au XIXₑ siècle.

Son enseignement fut aussi enrichi par ses deux autres directeurs et surtout le dernier, Ludwig Mies van der Rohe. Walter Gropius ne s'en est jamais caché, il reprend les idées du Deutscher Werkbund, qui recherche un équilibre entre exigences morales, artistiques et économiques pour réconcilier capitalisme et culture. Pour lui, l'art pictural qui défend une abstraction formelle montre la route.

Le maître de l'art

Formé dans le cabinet de l'architecte Peter Behrens, l'un des membres fondateurs du Deutscher Werkbund, Walter Gropius y adhère en 1910 et se révèle même plus brillant que son maître. On découvre dans ses premiers travaux une réelle légèreté, qui fait défaut à ceux de Peter Behrens. Quant au Bauhaus, école d'arts unitaire sans équivalent, elle réunit en un seul lieu l'école des arts décoratifs et l'académie des beaux-arts, dans une formule d'enseignement inédite. Le manifeste du Bauhaus, véritable réforme de l'enseignement de l'art, préconisait une pédagogie en trois parties : un enseignement du dessin, un enseignement artisanal, un enseignement théorique et scientifique.

Dans cette école ouverte à tous et toutes, même sans baccalauréat, on trouvait divers ateliers (céramique, textile, métal, peinture murale, photographie...), des cours d'art, de design et d'architecture. Le contenu des cours et leur définition ont connu des variations en fonction des directeurs, Hannes Meyer, l'enseignement se base sur les formes et les couleurs fondamentales.

Sous l'égide de Ludwig Mies van der Rohe − le Bauhaus devient alors une réelle école d'architecture −, les couleurs priment sur les formes. Parmi les professeurs les plus importants du Bauhaus, on peut citer Theo Van Doesburg, peintre et théoricien hollandais, initiateur du mouvement de Stijl, qui enseigna la théorie des couleurs primaires.

Galerie photos des créations

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Des créations emblématiques

Dans cette école sont conçus des objets emblématiques, comme la théière de Marianne Brandt ou la chaise de Marcel Breuer, très représentatifs de l'esprit des années 1920. Considérés comme des modèles types, ils sont conçus pour satisfaire tous les besoins ; à partir de leurs éléments, on peut décliner des variantes. Au Bauhaus, on fait l'éloge d'une forme géométrique, le carré. Le bâtiment qui abrite l'école est composé de deux L imbriqués et se déploie en trois parties avec quelque chose de flottant, de léger, dû à l'introduction du verre allié à l'acier et au béton.

Quant aux maisons des maîtres du Bauhaus, construites selon un plan type par un jeu d'emboitement de cubes, elles offrent un équilibre entre formes verticales et horizontales. Meublées d'étagères et d'armoires encastrées, elles intègrent les chaises à accotoirs S 32/64 et les tables gigognes B9, à la structure en acier tubulaire de Marcel Breuer, qui sont le symbole d'un habitat léger, mobiles pour la chambre des enfants et, dans chaque pièce, des meubles conçus spécialement en fonction de l'espace. Sa surface réduite facilite le travail de la ménagère.

Un pilier d'architecture

On y trouve beaucoup de tapis, pour le confort, et une banquette plutôt qu'un canapé dans la pièce à vivre centrale. Cet intérêt humaniste pour les occupants s'amplifie avec Hannes Meyer, qui veut intégrer toutes les possibilités techniques pour améliorer la vie de famille. Il remplace le modèle type par un produit standard, issu d'une étude plus scientifique que formaliste. Quant au dernier directeur du Bauhaus, Ludwig Mies van der Rohe, qui a fait lui aussi son apprentissage dans l'atelier de Peter Behrens, il opère une sorte de synthèse des enseignements de ses deux prédécesseurs, se montrant plus souple et moins radical qu'eux, conciliant les extrêmes dans un savant compromis entre le formalisme de Gropius et le rationalisme de Meyer.

Après avoir enduré la crise de 1932, le Bauhaus s'installe à Berlin en 1932. Alors que le cours de Ludwig Mies van der Rohe est le plus apprécié, l'école est fermée par les nazis en 1933 car elle est considérée par Hitler comme représentant l'art dégénéré. Mies van der Rohe, comme beaucoup de ses compatriotes, émigre alors aux États-Unis où il fonde l'Institute of Technologie de Chicago. Le Bauhaus n'est réhabilité par la RDA, comme « héritage culturel », que dans la seconde moitié des années 1960. C'est aujourd'hui, et pour toujours, un centre de documentation et un pilier de la modernité.

Copyright © 2012 - 2014 Ateliers-crea.com. Tous droits réservés.

Top Desktop version